AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue à Oxford, nous vous accueillons avec plaisir sur ce merveilleux forum, le thé Earl Grey et les speculoos offerts en prime ! • Toute l'équipe de TTR vous souhaite une Très Bonne Année 2011 !• Aidez-nous à faire connaître le forum en votant pour le top ! Cliquez sur les notes de la P.A ! TEAM WESTWICK •

Partagez | 
 

 Some chinese food | Pv Luke <3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Some chinese food | Pv Luke <3   Lun 21 Juin - 20:55


    _A tout à l'heure !

    Je me déconnectai rapidement de mon adresse de messagerie instantané tout en repensant à Luke. Je ne l'avais jamais vu du moins, de mes propres yeux. Et pourtant cela faisait quelques temps que l'on se connaissait tous les deux mais l'occasion ne s'était encore jamais présenté jusqu'à ce jour. L'éloignement sûrement ? Habiter en Russie avait vraiment beaucoup d'inconvénients, je ne regrettai absolument pas ce temps !
    Je mis ma chienne dans le jardin puis fila dans la salle de bain, je ne tenais pas à débarquer chez lui avec un look non soigné. Aussi je décidai de me préparer à fond, un peu à la manière d'un premier rendez vous amoureux. En y réfléchissant, j'appréhendais le fait de débarquer chez lui comme ça. Il venait à peine de me dire qu'il était content que je vienne mais, j'étais comme ça : je stressais tout le temps pour rien !
    Sur un air de "Resistance" entraînant signé mon groupe favoris je m'appliquais à chanter juste tout en passant sous l'eau chaude de ma douche. Trois ou quatre chansons plus tard je pus enfin sortir embaumée de mon gel douche à la noix de coco. Enroulée dans une énorme serviette de coton toute douce j'effectuais des allers-retours incessants entre ma chambre et ma salle de bain : que mettre ? Mon duo jean/talons me lassait à force, ainsi j'optai pour une petite robe rouge sang que j'aimais beaucoup. Quelques légers coups de mascara et un brushing plus tard et j'étais fin prête à partir. J'avais décidé de laisser Padmé ici, ma petite dalma était bien élevée mais je me voyais mal frapper à sa porte en lui imposant ma boule de poil toute remuante.

    Au volant de ma petite lexus coupé cabriolet rouge pétante que j'avais loué quelques jours auparavant je m'appliquais à suivre le chemin indiqué par mon gps. Luke n'habitait pas loin mais il m'avait fallu passer par le centre ville pour emmener la nourriture et la boisson. Ne sachant ce qu'il aimait le plus j'avais fait un mix : deux barquettes de nouilles au boeuf, nems et rouleaux de printemps ainsi que deux de sushis. Il m'avait dit ne rien préférer en particulier mais étant du genre prévoyante j'avais acheté assez pour nourrir un régiment entier, j'avais même penser à prendre deux boissons différentes : bières ou vodka, au choix !

    <<TOURNEZ A DROITE

    _Bey merde, y a pas de route à droite ! fis-je en dévissant mon cou vers cette même direction.

    J'avançai à tatillon, mon gps ne captant à présent plus rien. Bien la peine de prendre une voiture avec gps intégré si au final il ne marche même pas ! Pestant contre moi-même et mon sens d'orientation digne d'un escargot je me mis sur le trottoir : le mieux à faire était d'appeler Luke. Mon sac posé sur le siège passager ressemblait à un truc énorme et sans forme, où je fourrais tout et n'importe quoi. La plupart du temps, je ne trouvais jamais ce que je cherchais et à cet instant précis, cela m'aurait arranger d'avoir laissé mon portable à portée de vue.
    Renonçant à trouver mon mobile j'essayai de me repérer : en vain. Je ne savais même pas dans quelle rue je me trouvais ! Tant pis, je fis confiance à ma bonne étoile et je redémarra en continuant tout droit. Mon gps revint à la vie et m'indiqua une petite rue sur la gauche... Ok. Je tourne, incertaine.

    <<VOUS ÊTES ARRIVEE !

    En effet en vérifiant l'adresse annoncée, je fus enfin certaine que j'étais arrivée. Que de péripéties pour sortir à 5km de chez moi ! Je sortis de ma voiture tout en attrapant mes achats gastronomiques. C'était encore chaud, ouf !
    Sourire en coin j'arrivai au niveau de la porte d'entrée de sa villa : je frappai à la porte doucement, non pas hésitante mais d'une manière plutôt timide.
    A quoi allait-il ressembler ... en vrai ?

Revenir en haut Aller en bas
Luke E. Andersen

avatar


MessageSujet: Re: Some chinese food | Pv Luke <3   Ven 25 Juin - 5:12

Je devais être foncièrement masochiste ou tout simplement idiot. Des mois de conversations uniquement virtuelles et je l’avais invité, sans l’avoir jamais vue, pour un mannequin agoraphobe c’était presque un comble, du moins a première vue. Troquant mon ordinateur contre une douche chaude, je décidai de faire tomber mon anxiété, il n’y avait a priori aucune raison pour que cela se passe mal, à part si bien sur elle emmenait avec elle une horde de paparazzis avides d’un scoop à décorer les premières pages de quelques torchons à quatre-vingt dix centimes. Non en vérité il y avait des tas des raisons pour que cela se passe mal, et je pouvais toutes les énumérer. Premièrement il y avait ces foutus paparazzi, ensuite et ce n’était pas négligeable, l’éventualité que je ne lui plaise absolument pas, et pour finir et c’était également à prendre compte, celle qu’on ait sans conteste rien à se dire. Sur internet tout était plus facile, et si la conversation venait à s’épuiser, je prétextais un café, ou une absence due à un coup de téléphone, quand au mannequinat la belle affaire, je ne pouvais pas franchement évaluer à quel point photoshop pouvait m’avantager alors il était difficile de ne pas appréhender une éventuelle déception. Mon cynisme ne me sauverait pas, il fallait à tout prix que je me calme ou le spectacle n’aurait rien d’onirique. Gosse en pleine crise, je ne savais pas ce que je craignais le plus, si il s’agissait des gens en général ou si c’était l’attachement, le résultat demeurait inchangé, je ne sortais plus.

Un frisson me parcourut et sans surprise, la réalité me revint plus intense malgré mes divagations. L’eau chaude coulait sur mon torse mais ne parvenait pas à chasser cette peur maladive qui recouvrait ma chair, glaçait mes veines et le sang qu’elle contenaient. J’eus l’impression de mourir là, l’espace d’un instant plaqué contre la céramique, ensevelit par une avalanche émotionnelle trop forte, courbé par la terreur. J’allais me noyer, si je ne me calmais pas, me noyer psychiquement. Raina allait arriver d’une minute à l’autre, et bien qu’elle eut connaissance de tout ce qui concernait mes anxiétés agoraphobiques, je ne voulais pas lui donner cette image d’enfant malade avec laquelle elle avait du faire. Elle était mon amie, une des rares et je tenais à elle plus que de raison, l’idée qu’elle puisse me fuir pour ce que j’étais était tout bonnement inenvisageable et particulièrement douloureux. D’un pas mal assuré j’entrepris de sortir de la douche et d’enfiler quelque chose de décent. La pression était retombée, le silence dans la villa également. Après un coup de peigne approximatif, et une demi heure d’hésitation face au reflet du miroir, je m’étais décidé à descendre les marches quatre à quatre.

L’attente était insoutenable, et je faisais les cent pas dans mon immense résidence ou tout n’était que faste et vestiges d’une vie passée qui n’avait plus rien de commun avec celle que je menais à présent. Les aiguillent filaient et elle n’était toujours pas là. Me délectant d’un énième regard dans une des glaces suspendues au mur, je fut surpris par le tintement de la sonnette. Elle était là. Mes muscles se crispèrent et je dus développer un effort surhumain pour me diriger vers la porte, oubliant mes angoisses. Ma main effleura la poignée et je me décidai à ouvrir, d’abord silencieux, je laissai entrer la jeune russe, avant de remarquer qu’elle était chargée. En parfait gentleman et surtout pour m’occuper l’esprit et faire passer ma nervosité, je m’empressai de lui prendre ses sacs pour les déposer sur la table du living room pour ensuite revenir et lui adresser un léger sourire qui cachait mal ma nervosité.

« Excuse moi, je voulais présumer de moi, et faire le vrai gentleman, à l’aise, mais… » Je me taisais, comme coupé dans mon élan avant de sourire et de tenter tant bien que mal d’articuler la fin de ma phrase. « C’est pas évident. » Je ponctuai ma phrase d’un petit rire ayant pour but de détendre l’atmosphère mais qui soulignait encore un peu plus ma nervosité, si c'était possible encore. Si elle comptait sur moi pour la rassurer, elle était fichue, et moi avec.

« Tu veux boire quelque chose ? » Question existentielle à laquelle, il fallait toujours absolument trouver une réponse. En réalité, j’avais sûrement plus besoin d’alcool qu’elle, mais la politesse exigeait de ne pas anticiper sur ses envies. Pour ma part j’aurais bien descendue deux verres de vodka pure, pour retrouver le semblant d’assurance qu’arbore en général un mannequin lorsqu’il défile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Some chinese food | Pv Luke <3   Dim 27 Juin - 0:05


    Une foule de questions rhétoriques se bousculaient dans ma tête au fur et à mesure que j'attendais que Luke m'ouvre. A vrai dire, je venais à peine de capter qu'il se prénommait comme un des personnages de mon épopée cinématographique fétiche. J'étais en train de me remémorer la dernière fois que j'avais prit le temps de regarder un des chefs d'oeuvres de Georges Lucas lorsque la porte d'entrée s'ouvrit. Le pauvre, j'avais du le faire attendre un moment... moi qui aimais à être ponctuelle !
    J'aperçus alors le mannequin, auquel je fis un sourire dont j'avais le secret : celui qui disait "Désolé, je suis en retard, mais je n'arrive pas les mains vides!". Silencieusement, je fis quelques pas et rentrai dans sa villa, que dis-je, son immense villa. Mon hôte semblait quelque peu anxieux : son sourire le trahissait mais je concevais que c'était plaisant à regarder. Il me déchargea de tous mes sacs qu'il alla déposer sur une grande table dans la pièce d'en face.
    « Excuse moi, je voulais présumer de moi, et faire le vrai gentleman, à l’aise, mais… C’est pas évident. »
    Il avait dit ça dans une attitude que je qualifiais d'adorable, son visage aux airs d'ange prenait un sens particulier lorsqu'on y avait accès en vrai. Même son rire, que j'avais entendu plusieurs fois lors de ses interviews à la télévision, était différent. Je l'avais imaginé à peu de choses près ainsi, en moins impressionnant peut être.
    Je me raclai la gorge pour enfin prononcer quelque chose :

    _Ne te donne pas tant de peine, je ne suis ni plus ni moins que celle que tu connais sur la toile.

    Il y avait une part de vrai dans que j'avais dit, mais aussi une part de faux : personnellement je le trouvais bien différent que ce que l'on disait de lui, après à lui de voir si moi je ressemblais à ce que l'on disait de moi. Il me demanda si je voulais boire quelque chose, question à laquelle je répondis par un sourire radieux en montrant du doigt un des sacs que j'avais ramené.

    _Mon pays m'a causé bien des soucis ces temps-ci, mais il m'apporte souvent beaucoup de réconfort....

    Je fis quelques pas vers la table sur laquelle trônaient les quelques sacs, j'en attrapai un et en ressortit une bouteille de vodka de la marque Altaï que je montrais avec fierté à mon hôte.

    _J'ai même apporté l'extra !

    Ma bonne humeur habituelle ne se départait pas de mon visage, aussi j'espérais que Luke se sentirait de plus en plus en confiance au fil de la soirée, j'étais même prête à faire table rase de ma timidité si cela pouvait l'aider. Il avait déjà de la chance que je n'ai pas hérité du côté froid et distant des habitants de la Russie, mais du côté chaleureux et joyeux de la famille suédoise de ma mère. Il était vrai qu'au début de chaque relation -aussi bien amicale qu'amoureuse- je pouvais faire preuve d'une timidité extrême voire maladive. J'ai laissé passer plusieurs occasions par le passé, notamment à cause de ça et à présent, je sais comment atténuer ce trait plutôt fâcheux de mon caractère.

    _Je ne savais que prendre alors... tu as le choix : sushis ou nouilles chinoises ! [/i

    Si cela se trouvait, il n'aimait ni l'un ni l'autre et dans ce cas là, j'aurais l'air bien idiote, mais j'étais prête à parier qu'il allait au moins apprécier une chose, que ce soit nourriture ou boisson.

    [i]_J'ai faillit acheter un magasine intéressant tout à l'heure, un truc people sans grand intêret qui parlait de toi. Il y avait un test, quelque chose du genre "Réponds pour savoir si tu as les mêmes goûts que le mannequin Luke Andersen !"
    Mimais-je à la façon d'une ado hystérique. Cela aurait pu être marrant de te l'emmener... j'y penserais peut être pour la prochaine fois ! Réflexion purement ironique bien évidemment, j'avais horreur de ce genre de magasine, de telles choses ne devraient même pas exister ! Enfin, s'il fallait refaire le monde...



| Réponse extra courte et nulle, désolé |
Revenir en haut Aller en bas
Luke E. Andersen

avatar


MessageSujet: Re: Some chinese food | Pv Luke <3   Jeu 1 Juil - 1:36

Facile à dire, beaucoup moins à intégrer, certes je ne pouvais pas nier que physiquement elle avait quelques airs de ressemblance avec la fille que j’avais effectivement connu sur la toile, mais je ne pouvais pas non plus l’aborder avec la même aisance maintenant qu’elle était face à moi dans ma villa. Heureusement pour le mannequin naturellement angoissé que j’étais, les russes pensaient à tout, et on ne pouvait pas leur enlever cette fabuleuse invention qu’on nommait vodka. Alors qu’elle me montrait fièrement l’objet de ma convoitise, je souriais, pensant à tout ce que je devrais ingérer comme alcool pour paraître un semblant détendu avec elle. J’avais presque envie de lui arracher des main et m’en servir un verre dans l’immédiat détestant l’état d’incapacité sociale dans lequel j’étais immergé. Je devais cependant garder un peu de conscience pour ne pas faire de conneries que je serais susceptible de regretter.

« Si tu savais comme ça me soulage que tu y es pensé, cependant j’ai tendance à être un peu collant avec trop d’alcool dans le sang ou encore parler de mon ex, c’est pas forcément recommandé, alors j’essayerai de me limiter à un verre ou deux. »

Mes muscles se détendaient doucement, et j’envisageai presque la sérénité. La porte était close et puisqu’il n’y avait pas eu de manifestation jusqu’à maintenant, nous étions sûrement tranquilles avec les paparazzis. Il n’y avait personne, pas un chat juste nous, je pouvais aisément sortir deux verres sans craindre une vague de stress. Elle me proposa alors sushi ou nouilles chinoise, le choix n’était pas des plus difficiles, j’avais toujours eu une préférence pour la nourriture chinoise. Je n’avais rien contre les sushi mais je n’en raffolais pas. C’était le plat à la mode dans la haute société, on allait se manger des sushi en ville dans un petit restau sympa ou on se les faisait livrer, mais de mon point de vue il s’agissait plus d’une mode qu’une véritable innovation en matière de gastronomie mondiale.

« Nouilles chinoises c’est parfait. » Oui, je n’étais pas foncièrement chiant, et j’aurais même pu avaler son poisson cru emballé autour d’une feuille de vigne ou je ne sais quoi pourvu qu’elle continue de me sourire, cela me détendait, et annihilait ma nervosité. Alors que nous commencions à manger une question me brûla les lèvres, une question que je m’étais posé, et qui m’avait torturé un bon moment. Helena revenait et organisait une soirée, une de ces soirées mondaines auxquelles j’avais l’habitude d’aller avant ma rupture et que je n’étais plus mentalement capable de fréquenter. La haute société ne me manquait pas, mais je savais pertinemment que j’allais blesser Helena en ne m’y rendant pas. Helena avait été en quelque sorte ma meilleure amie et si nos rapports étaient devenu plus distant ces temps-ci, je ne pouvais pas nier qu’elle comptait beaucoup pour moi et surtout dans le cas présent sur moi. Elle ne savait rien de mon agoraphobie et j’aurais pu lui en parler, si je n’avais pas vou lu lui gâcher sa fête. « Tu connais Helena Fitzalan-Howard ? Je sais qu’elle organise une fête pour son retour, j’ai reçu son invitation, mais tu comprends bien que je ne peux pas y aller, c’est ma meilleure amie et je ne sais pas comment je vais faire pour lui annoncer. J’essayerai bien, mais j’ai peur de sombrer et de lui causer plus de soucis encore qu’en ne venant pas… » Des fêtes qu’organisais Helena, je connaissais le fonctionnement par cœur, beaucoup de gens, beaucoup d’alcool, trop de gens, j’avais beau retourner la question dans tout les sens je ne me voyais pas à cette fête, et si elle était là elle aussi ? Cette fille avait eu raison de moi et malgré le temps qui passait et enterrait cette histoire, je ne me voyais plus face à elle, le cœur à vif, trop mal aux milieux de ces gens qui avaient été pourtant mes amis, dans une autre vie.

Très peu me fréquentaient encore, je ne savais même pas si Helena et moi serions restés amis, si elle n’avait pas quitté l’Irlande. Entretenir des relation sur facebook, téléphone et msn, n’avait jamais été d’une grande difficulté pour quiconque s’y intéresse un minimum, mais décevoir ses amis en refusant les invitation pour rester dans le virtuel, pouvait bien détruire une amitié. Raina me coupa dans ma reflexion en abordant un sujet plus léger. Tout en avalant mes nouilles, j’eus comme un léger rire devant son imitation fort bien réussie d’une ado hystérique. Il était vrai que j’avais fait de nombreuses photos avec ses filles dans le passé, et si aujourd’hui je ne les laissais pas m’approcher, je riais encore franchement de leur attitude. Plus détendu, je répondis à Raina avec un sourire.

« Et toi tu as eu quel score ? On est fait l’un pour l’autre ou pas ? »

J’eus un petit rire et je décidai de pousser les verres vers elle pour qu’elle nous serve sa vodka russe dont elle était si fière. En Irlande nous avions l’irish coffee, c’était une simple variante de goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Some chinese food | Pv Luke <3   

Revenir en haut Aller en bas
 
Some chinese food | Pv Luke <3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» 6 Worst Fast-Food Burgers (and What You Should Eat Instead!)
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» Luke Adam L UFA 22 875000 0 D- C C D C- C- D C- C- C D C C- C- C

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
With or without you :: Southside :: Logements :: Villa de Luke Andersen-
Sauter vers: