AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue à Oxford, nous vous accueillons avec plaisir sur ce merveilleux forum, le thé Earl Grey et les speculoos offerts en prime ! • Toute l'équipe de TTR vous souhaite une Très Bonne Année 2011 !• Aidez-nous à faire connaître le forum en votant pour le top ! Cliquez sur les notes de la P.A ! TEAM WESTWICK •

Partagez | 
 

 Trois nuits par semaine, mais bon dieu qu'elle est belle ♠ {Libre}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elixir J. Lopez

avatar


Feuille de personnage
● Relations:
● Occupation: Serveuse + chanteuse

MessageSujet: Trois nuits par semaine, mais bon dieu qu'elle est belle ♠ {Libre}   Mer 25 Aoû - 2:59



La folie c'est comme la grippe, c'est contagieux...
Mais l'ennuie, c'est qu'on ne s'en débarrasse jamais tout à fait !

Elixir avait passé la journée entière à travailler au MacDo et, pour son plus grand malheur, était de service de nuit… Enfin, « travailler » était un bien grand mot pour la jeune femme qui arrivait toujours à faire travailler quelqu’un d’autre à sa place, souvent des hommes d’ailleurs. La plupart du temps, elle restait assise sur le comptoir, parlant avec un client ou deux, tout en chatonnant… Parfois, elle s’allumait une cigarette, se positionnant près d’une fenêtre. Oh, si quelqu’un avait besoin d’aide, la blondinette se faisait un plaisir de lui venir en aide, mais elle en faisait le moins possible, exécrant la simple existence de ce qu’elle appelait le marchand d’obésité… Oh, ça lui était arrivé d’y manger, mais y bosser c’était une autre affaire ! En faisant à sa manière, elle arrivait à ne pas empester en fin de journée, à ne pas porter un uniforme ridicule…

Cette nuit là, ils seraient deux en service : elle et Sean, un jeune homme au visage carré et au sourire doux. Il était plutôt grand et dégingandé, la peau tannée par le soleil de son pays d’origine : le Brésil, dont il parlait à longueur de journée. D’un caractère bavard et insouciant, il rendait parfois dingue la blondinette à force de parler encore et toujours, mais elle l’appréciait tout de même. Pour le faire taire, elle le faisait chanter : ce n’était pas très « juste », mais son étrange voix de ténor la réconfortait et ils partageaient ensemble des duos animés.

Assise dans l’arrière boutique, une cigarette à moitié consommée aux lèvres, la belle attendait que les derniers clients du jour partent… La nuit, il n’y avait la plus souvent que quelques âmes égarées en quête de quelque chose à se mettre sous la dent après une soirée bien arrosée, aussi pouvaient-ils se permettre (les employés) de fainéantiser plus encore que la journée et de s’habiller moins… ridiculement, en remettant leurs vêtements habituels.

Alors que 21 heure sonnait, la blondinette se changea dans les vestiaires, remettant des vêtements plus… classe diront nous. Son look du jour ? Des bas résilles, une blouse rouge tellement fine qu’elle en laissait entrevoir la peau diaphane de la belle, un gilet légèrement plus foncé et un mini short noir lui aussi... Du rock’n roll du bout de ses ongles vernis d’un carmin pimpant, jusqu'à ses chaussures à talons aiguilles cirés noires. Une tenue toutefois assez pratique par rapport aux vêtements de sortie d’Eli’. Bien sur, elle portait aussi souvent des choses plus classique, des jeans, de la couleur, du pastel, mais ses gouts changeaient au fil de ses humeurs. Et celle du jour n’était pas des plus joyeuses… Pourtant, elle pouvait se montrer câline, douce et amicale, mais aujourd’hui, son côté carnassier, séducteur, était présent plus que jamais.

Une fois habillée, Elixir rejoignit son cher collègue brésilien au comptoir, où elle se servit avec délectation un milk-shake aux fraises. Là, elle s’assit sur le bar, tournée vers la porte d’entrée, les jambes croisées, tout en sirotant sa boisson, pensive.

« Allume la radio ste plait chou ! »

Aussitôt dit, aussitôt fait… En quelques secondes, l’air de «Trois nuits par semaines -- d’Indochine » (Hommage à Tristan) se répandit dans la pièce. Alors qu’un sourire naissait sur le visage d’Eli, elle se redressa, debout sur le comptoir et se mit à chanter, envoyant à terre les plateaux qui la gênaient. Portant sa paille à ses lèvres, Elixir se mit à rire tout en chantant, son verre de milk shake en guise de micro.

«La nuit… Mais trois nuits par semaine, c’est sa peau contre ma peau et je suis avec elle... »

Tendant son verre à son collègue, elle lui passa la relève avec un nouveau rire, ne cessant de se déhancher, électrisée par leurs petits délires quotidiens.

« A bout de souffle comme une sirène, elle voit son corps qui se réveille, elle arrachait tous ses vêtements, par quelques gestes élégants… »

Mimant la chanson, la rockeuse enleva son gilet qu’elle lança au sol… et c’est là qu’elle vit que le grand brésilien c’était figé et surtout qu’elle entendit le raclement de gorge et le rire grave mais étouffé derrière elle.

Oups ! Se faire surprendre entrain de chanter par un client lui était souvent arrivé, elle n’avait aucune honte… cela amusait même souvent les gens… mais il était aussi arrivé que quelqu’un se plaigne de son comportement « indécent », parce, oui, il faut l’avouer, bien des gens n’ont AUCUN humour !

Pourtant, ne se répartissant pas de son sourire, qu’elle avait éclatant de malice, Elixir Jody Lopez se retourna pour faire face au client les mains sur les hanches, légèrement penchée en avant pour s’adresser directement à l’intru, pleine d’assurance et demanda :

« On vous sert quelque chose ? Ou bien vous voulez vous joindre à nous ? »

Du culot ? Oh oui ! Mais que voulez vous, la vie est plus drôle comme ça.



HS :: Si une personne avec qui j'ai un lien répond... j'ajouterai simplement le fait qu'elle parle puis le reconnait et est surprise (=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Trois nuits par semaine, mais bon dieu qu'elle est belle ♠ {Libre}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Trois nuits par semaine." || Sally ♥
» The Hunt for Red October (à deux trois détails près mais on va pas chipoter). [OneShot 1622]
» Un barbare, mais un Dieu quand même ! [FINIE]
» Mais que va-t'il advenir de moi? [LIBRE]
» Mais changes ta chemise! Elle est dégueu'. [Log I-2 bis]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
With or without you :: Dublin Four :: MacDonald-
Sauter vers: